Watch Live dévoile les réactions électrochimiques

La jeune pousse lyonnaise développe un microscope optique permettant d’observer les réactions électrochimiques en direct.

Ce microscope trouve notamment des applications dans la catalyse ou encore la lutte contre la corrosion. La start-up s’adresse pour le moment aux laboratoires spécialisés en chimie, physique et biologie (20 000 dans le monde). A terme, elle envisage de cibler plus largement les entreprises de la santé, de l’électronique et de la chimie.

Besoins de financement

Watch Live, qui a déjà levé 150 000 € auprès d’un investisseur privé, estime ses besoins de trésorerie à 1,8 million d'euros sur les deux prochaines années. Pour les couvrir, elle devrait avoir recours à des subventions (concours I-LAB), des avances remboursables (Bpifrance notamment) et une levée de fonds.

Déjà des intentions d’achat

Watch Live a déjà enregistré six intentions d’achat. La première version commercialisable devrait être disponible d’ici un an, mais il faudra attendre deux ans pour voir arriver la version finale.

Cette année, la start-up va se concentrer sur le montage financier de son projet, la concrétisation de nouvelles ventes et l’amélioration de son prototype. D’ici cinq ans, Watch Live vise un chiffre d'affaires de 4,8 millions d'euros avec quinze personnes.

Steven Dolbeau

 

Watch Live

  • Président : Manuel Auserré,
  • Siège : Lyon.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2201 du 29/04/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs