Vicat utilise le béton pour créer des murs végétaux urbains

La filiale de Vicat en Suisse vient de développer une nouvelle solution de murs végétaux intégrant un support en béton haute performance.

 

 

 

Creabeton Matériaux, filiale suisse du groupe Vicat (pdg : Jacques Merceron-Vicat ; siège : Paris), vient de mettre en place, à Genève, le démonstrateur d’un système autoportant de façades végétales, appelé SKYFLOR®. Cette nouvelle solution intègre un support en béton à haute performance. Issue d’une collaboration avec Hepia (Haute Ecole du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture de Genève), elle est composée de plusieurs couches : la végétation est semée sur la façade en céramique poreuse qui permet aux racines de se fixer à un substrat et de trouver l’eau et les nutriments nécessaires aux plantes. Ce système a été développé en collaboration avec les laboratoires Vicat de L’Isle-d’Abeau.

La R&D à L’Isle d’Abeau

La quasi-totalité de l’activité de R&D du groupe Vicat, centrée sur les ciments, est réalisée à L’Isle d’Abeau, dans un site qui regroupe 100 chercheurs et 300 autres salariés (direction France, supports France et International). C’est ici qu’a été formulé le béton utilisé pour le Viaduc de Millau, ou encore celui fourni pour la construction, en cours, de la Tour Incity de Lyon. D’origine grenobloise, Vicat est détenu en majorité (61 %) par des actionnaires familiaux, descendants de Louis Vicat, l’inventeur en 1817 du ciment artificiel. En Rhône-Alpes, Vicat dispose de trois cimenteries : Montalieu, Saint-Egrève et Saint-Laurent-du-Pont.

Chiffre d'affaires Vicat 2012 consolidé : 2,292 milliards d'euros (dont 879 millions en France) ; 7 700 personnes (dont 2 566 en France).

Didier Durand

 

Bref Rhône-Alpes n° 2137 du 30/10/2013

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs