The Curious Project s’active dans l’industrie des déchets

The Curious Project a noué un partenariat industriel avec le constructeur de centres de tri de déchets Aktid afin d’intégrer une dimension pédagogique dès la conception d’un site.

 

 

 

Spécialisé entre autres dans le “serious game”, The Curious Project (gérant : Laurent Barsali ; Valence et Lyon) conçoit et fabrique “des solutions interactives inédites alliant des technologies issues du multimédia, du jeu vidéo… où se mêlent son, image, lumière, capteurs et robotique”, résume Emmanuel Exbrayat, fondateur et associé. La structure, qui compte cinq personnes et fait appel à des free-lance et des intermittents, a noué un partenariat industriel original avec le constructeur de centres de tri de déchets Aktid (président : Pierre-André Payerne ; Chambéry). Celui-ci propose des outils développés par The Curious Project - visite interactive, modules de tri des déchets - afin d’intégrer, dès la conception d’un site de traitement, une dimension pédagogique.

Déjà une référence...

The Curious Project affiche plusieurs références dans le monde des déchets. Son premier client en 2005 fut le Sytrad, syndicat de traitement des déchets Ardèche-Drôme, avec le développement de jeux vidéo éducatifs pour sensibiliser les écoles primaires et les collèges aux gestes du tri. En 2012, la société a réalisé un parcours spécifique pour l’un des centres de tri du Grand Lyon, à Rillieux-la-Pape. La petite équipe s’illustre également dans d’autres secteurs : réalisation d’un jeu tactile grandeur nature pour BNP-Paribas à Roland Garros, création de modules de formation, applications tactiles au service de la publicité…

Nadia Lemaire

 

Bref Rhône-Alpes n° 2129 du 04/09/2013

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs