Squadrone System décolle

Squadrone place ses pions et se prépare à conquérir le marché du drone civil.

 

 

 

Concepteur et développeur de solutions intelligentes pour rendre les drones autonomes et accessibles à tous, Squadrone System vient d’adhérer au pôle de compétitivité Minalogic afin de monter des programmes de R&D collaboratifs. Dans ce cadre, il est en discussion avec le groupe AdaCore, spécialiste des solutions informatiques fiabilisées. La start-up, dont l’un des fondateurs est Christophe Baillon (Sogilis), prépare également son adhésion au pôle de compétitivité Imaginove ainsi que dans le pôle parisien Systematic. Des rapprochements sont également en cours avec l’Inria de Grenoble et le Gipsa. L’entreprise, qui emploie sept personnes, travaille avec des donneurs d’ordre de l’aéronautique pour sécuriser et fiabiliser les drones en vol.

700 000 dollars de préventes

Quatre jours seulement après avoir démarré une campagne de prévente de sa première solution l’Hexo+, “une caméra volante autonome qui suit son propriétaire lorsqu’il fait du sport”, sur la plateforme de financement Kickstarter, Squadrone a enregistré plus de 700 000 dollars de prises de commandes. Son drone a séduit plus de 1 200 internautes. Un accord vient d’être passé pour embarquer, sur l’Hexo+, la caméra 360° de la start-up lilloise Giroptic. Les préséries de l’Hexo+ seront testées et validées avant la fin de cette année pour un lancement commercial au mois de mai 2015. D’ici là, l’entreprise devra envisager un déménagement et recruter plus de trois collaborateurs.

Pascal Burgues

 

Squadrone System : directeur : Antoine Level (Grenoble/Isère).

 

Bref Rhône-Alpes n° 2165 du 25/06/2014

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs