Serge Ferrari développe un nouveau textile

Le fabricant de membranes composites souples vient de lancer le Texyloop Toitures Végétalisées, un tapis de culture non-tissé primé par l’Ardi Rhône-Alpes.

 

 

La société Serge Ferrari a développé, en partenariat avec Buisson Effilochage et Damien Vivier Pépinières, un nouveau produit : Texyloop Toitures Végétalisées. Ce tapis de culture non-tissé (dans lequel pousse le sédum, plante succulente particulièrement adaptée aux toits terrasses) est constitué à 85 % de matières premières (fibres polyester et laine) recyclées via la technologie Texyloop (lancée à l’échelle industrielle en 2008 par Serge Ferrari) associés à un thermoliant en polyester. Commercialisée à partir de 2014, cette nouvelle solution a nécessité trois ans de R&D. Elle est l’un des deux “coups de cœur du jury” du Trophée Innov’R 2013 organisé par l’Ardi Rhône-Alpes.

Quatre sites industriels

Serge Ferrari est concepteur et fabricant de membranes composites souples pour l’architecture légère, l’outdoor, le design, l’environnement, la signalitique… Le groupe compte quatre sites industriels (La Tour-du-Pin ; Lucerne et Zurich en Suisse ; Ferrare : unité de recyclage, en Italie) ainsi que des pôles logistiques et commerciaux en Europe, aux Etats-Unis, en Amérique Latine, en Asie Pacifique et au Moyen-Orient.

Nadia Lemaire

 

Serge Ferrari

  • Directeur général : Romain Ferrari,
  • Siège : La Tour-du-Pin,
  • Chiffre d'affaires 2012 : 140 millions d'euros dont 70 % à l’export,
  • Effectifs : 590 personnes.

Buisson Effilochage : Gérant : Daniel Buisson (Cours-La-Ville/Rhône).

Damien Vivier Pépinières : Gérant : Damien Vivier (Penol).

 

Bref Rhône-Alpes n° 2141 du 04/12/2013

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs