See’Up veut en mettre plein la vue

Ouvrez bien l’œil ! Trois jeunes Lyonnais viennent de lancer les premières lunettes de lecture en libre-service.

Xavier Aguera, Quentin Couturier et Charles Brun : trois jeunes Lyonnais qui n’ont pas froid aux yeux. Ces entrepreneurs de 24 ans viennent de créer leur société, See’Up (incubée à l’ESCP Europe/Paris), sur une idée lumineuse : des lunettes de lecture en libre-service, qui se présentent sous la forme d’un face-à-main et sont destinées à “tous les lieux recevant du public et où il y a un besoin de lecture”.

 

Les banques déjà clientes

La cible ? Les banques et assurances, collectivités, restaurants, mais aussi La Poste, la SNCF, etc. en vue “d’améliorer le service à la clientèle”. Depuis son lancement, See’Up a déjà équipé toutes les agences du Crédit coopératif ainsi que 137 agences de la Société générale (dix paires/agence). D’autres établissements (dont la Ville de Paris, le Crédit Agricole Centre-Est, la Banque Rhône-Alpes) testent actuellement le produit qui peut être décliné en plusieurs couleurs et aux logos et slogans du client. Début 2012, la start-up envisage sa première levée de fonds.

 

100 % "made in Rhône-Alpes"

Le siège de See’up est basé à Paris - "pour être au plus près des centres décisionnels", mais l’ensemble de la production, l’assemblage et le conditionnement sont rhônalpins : l’injection se fait dans la Plastics Vallée chez l’entreprise ADS (Arbent/Ain), les verres sont fournis par une entreprise de Décines, et le tout est assemblé et conditionné par l’Adapei de l’Ain. Le produit, fixé au comptoir et relié par une chaînette, permet de corriger toute presbytie en tenant plus ou moins éloignées les lunettes devant les yeux.

CA (prévisionnel) 2011 : 300 000 euros ; trois personnes. 

 

Corinne Delisle

Bref Rhône-Alpes n° 2047 du 14/09/2011

Photo : Xavier Aguera, Quentin Couturier et Charles Brun.

Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs