Save Innovations signe ses premiers contrats

La start-up grenobloise entame la production de son hydro-générateur pour le marché du nautisme.

 

 

 

 

Capable de récupérer l’énergie d’un flux d’eau de faible débit (dès 0,5 m/s) pour créer de l’électricité, le produit de Save Innovations entre sur un marché de la deuxième monte qui concerne un parc de 500 000 bateaux, selon Bernard Perrière, son président-fondateur. Une première étape avant d’attaquer le marché de la première monte avec une turbine directement intégrée aux bateaux.

Des industriels au capital

Pour l’heure, elle se positionne sur d’autres secteurs, comme les micro-centrales et les moulins, et se félicite de l’arrivée récente au capital “d’industriels du secteur”. Save Innovations teste en ce moment son système au refuge de Plaisance dans le parc de la Vanoise (Savoie) pour apporter un complément d’énergie électrique aux panneaux solaires.

Au salon nautique de La Rochelle

La société poursuit son travail auprès des armateurs de pêche afin d’équiper les chaluts pour alimenter les systèmes de micro-caméra ou de fermeture de filet et devrait franchir une étape à l’issue du salon nautique de La Rochelle (Charente-Maritime).

La cadence de production des hydro-générateurs sera de dix unités par mois d’ici fin 2015 et la capacité de livraison passera à 1 000 pièces par an dans les trois années à venir. L’équipe dirigeante annonce un chiffre d'affaires de 250 000 € en 2015 et d’1 million d'euros en 2016.

Vincent Riberolles

 

Bref Rhône-Alpes n° 2214 du 16/09/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs