Saunier Plumaz élargit sa palette

Après avoir lancé Visio Technic (procédé d’impression Numéricoat ) et la marque Thermadéco (commercialisée dans les enseignes de décoration), au tour de Saunier Plumaz, la maison-mère dirigée par Philippe Saunier Plumaz (Sassenage), d’afficher haut et fort son goût pour l’innovation… architecturale.

 

 

 

 

Spécialisée dans les traitements de surface et l’application de peintures industrielles, l’entreprise familiale fondée en 1956 lance “Les Eternelles”, une collection de cinq teintes naturelles à effet “matière” (Fleur de rouille d’Afrique du sud, Ardoise du Parc des Ecrins…).

La technologie utilisée pour ce procédé exclusif ? Un programme algorythmique (issu de son labo R&D intégré) qui permet d’appliquer ses peintures (poudre polyester) au moyen d’un robot informatisé travaillant par “recouvrement aléatoire et contrôlé” sur des pièces allant… des cassettes acier, au bardage métallique, jusqu’aux tôles planes, brise-soleils et claustras ! L’iséroise avait traité en version or et nacre quelque 6 000 cassettes en tôle perforée pour l’architecture du bâtiment des Reflets du Vercors (Zac Bouchayer-Viallet à Grenoble).

En lien avec le CEA Grenoble

Fabricant de revêtements ultra techniques, Saunier Plumaz avance sur le terrain de ces “nouvelles peaux” en partenariat avec le CEA Grenoble en développant des additifs nanométriques innovants. Saunier Plumaz s’attelle aussi au secteur ferroviaire. Sa chaîne de production vient d’être homologuée par Alstom pour le traitement de pièces équipant les wagons. Saunier Plumaz a enregistré un chiffre d’affaires de 4,1 millions d’euros en 2011 (+ 8 %) avec 47 salariés.

Best Of 2011 - Visio-Technic / Saunier-Plumaz - Showreel from Visio-Technic on Vimeo.

 

Isabelle Ambregna

Bref Rhône-Alpes n° 2073 du 05/04/2012

Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs