Novanano veut se faire une place dans l’espace

Novanano a été créée en septembre 2009 par deux jeunes ingénieurs de 26 et 27 ans, l’un en informatique, Stanislas Ostoja-Starzewski, l’autre en mécanique, Spas Balinov. Sur sa rampe de lancement, la start-up, créée à partir des capitaux personnels des deux associés, a bénéficié de l’intervention de bonnes fées, la Région Rhône-Alpes et Oséo, en l’occurrence.

Novanano fabrique des nanosatellites, autrement dit des satellites d’un poids inférieur à dix kilogrammes. Le  savoir-faire de l’entreprise réside dans sa capacité à concevoir et réaliser un module, et à en aménager l’intérieur pour lui permettre de transporter dans l’espace une charge utile d’un poids de trois à cinq kilos. L’ensemble satellite-charge utile sera ensuite mis en orbite. Novanano s’occupe de tout : du satellite à l’intégration de la charge à transporter, en passant par la recherche d’un lanceur (il en existe une dizaine dans le monde). Un pack service complet, en quelque sorte, qui sera facturé un peu en dessous du million d’euros.

Notre société s’adresse aux industriels et aux laboratoires qui ont besoin de qualifier des équipements : panneaux solaires, batteries, microprocesseurs, capteurs de CO2, caméras, etc.  La mise en orbite permet de voir comment ils se comportent dans un environnement spatial. On appelle cela un héritage de vol", explique Spas Balinov, directeur général. Novanano vient de signer avec son premier client. Les perspectives sont prometteuses. L’entreprise s’est donné cinq ans pour arriver à une activité mature. Et envisage, à terme, un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros.

Président : Stanislas Ostoja-Starzewski
Siège social : Lyon 
Chiffre d'affaires 2010 : pas significatif
Effectifs : quatre personnes

 

Laurent Guigon

Photo : Spas Balinov et Stanislas Ostoja-Starzewski.

Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs