Marguerite et Cie invente l’habitation de loisir biomclimatique

Spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation d’habitations de loisirs bioclimatiques, la société Marguerite et Cie, basée à Gleizé dans le Beaujolais, va construire 60 hébergements dans le Vaucluse.

 

 

 

 

Marguertie et cie s’est fait connaître en 2010 avec ses "Œnolodges", installés au camping "Les Portes du Beaujolais", à Anse. Récompensés par le Trophée Innovation Tourisme 2010 de la Région Rhône-Alpes dans la catégorie "Tourisme durable - écotourisme", les Œnolodges associent habitation éco-construite (bois local, isolation en laine, toiture végétalisée, etc.) et œnologie (cave à vins, spas, vinothérapie, etc.). Depuis, la société, créée par quatre associés - Valérie Bérerd (gérante des Portes du Beaujolais), Vincent Lissonde (gérant de C.Koya, fabricant de roulottes ; Thônes/Haute-Savoie), François Guillemard et Marc Bermond (fondateurs de BFG Cadre de vie, constructeur d’habitations en bois ; Gleizé), a développé d’autres types d’habitations éco-construites qu’elle fait fabriquer par BFG.

Innovation touristique

Ce dernier vient d’ailleurs d’agrandir son atelier de 800 m2 et embauchera cinq personnes afin de répondre à la commande de 60 hébergements dédiés à un "parc résidentiel de loisirs" qui verra le jour à l’été 2013 dans le Vaucluse, à proximité de Grignan. Ce projet (2,5 millions d'euros investis), qui bénéficie du soutien d’Oséo, comprendra, sur un terrain de 4,7 hectares, des chênes truffiers, 60 hébergements en bois, des piscines et spas.

Outre ses "cabanes" éco-construites et BBC, Marguerite et Cie commercialisera prochainement une tente (30 m2) qui lui permettra d’adresser le marché de l’hôtellerie de plein-air.

Corinne Delisle

 

Bref Rhône-Alpes n° 2093 du 17/10/2012

Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs