Magnys réinvente la lunette de presbytie

Après de nombreux mois de conception, Magnys déposera bientôt un brevet de lunettes de presbytie réglable à l’écart pupillaire.

 

 

 

Dix-huit mois de conception auront été nécessaires pour mettre au point les premiers prototypes de la lunette de presbytie Magnys. “J’ai travaillé avec l’agence de design Zebra afin de concevoir une lunette réglable à l’écart pupillaire, tout en proposant des verres plus performants”, explique Denis Thoral, à l’origine de la société Magnys (Ecully) créée en février 2014. L’entrepreneur, ancien directeur financier, a réussi à mobiliser 1,2 million d'euros autour de son projet (levées de fonds auprès de business angels, prêt d’amorçage, Bpifrance, Réseau Entreprendre® Rhône) qui va prochainement entrer en phase d’industrialisation. “L’objectif est de lancer nos produits au premier trimestre 2016”, explique le dirigeant qui, “sauf aléas”, proposera des lunettes “fabriquées en intégralité dans le quart sud-est de la France”.

Un développement européen dès 2016

Ces lunettes, dont le système d’ajustement fait l’objet d’un brevet en cours de dépôt, seront exclusivement vendues chez les opticiens à un prix public avoisinant les 60 €. “Il manquait une brique entre les lunettes loupes vendues dans les pharmacies et celles avec ordonnance”, souligne Denis Thoral. “L’objectif est clairement de se développer en Europe dès 2016”. Une troisième levée de fonds est prévue en 2016.

Corinne Delisle

 

Bref Rhône-Alpes n° 2213 du 09/09/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

1 Commentaire

  1. LANGINY dit :

    Quelle belle découverte !!!!  Progrès qui sera hautement apprécié.

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs