Lunis : des films gratuits… c’est légal !

La start-up grenobloise Lunis proposera bientôt des films en streaming gratuit... mais entrecoupés de publicités.

 

 

 

Ils voulaient proposer un nouveau modèle économique pour l’industrie audiovisuelle. Deux diplômés de la New York Film Academy (le Français Piers Richard et l’Américain Gregory Standal) vont lancer, à l’automne 2014, la première plateforme de streaming communautaire, légale et gratuite, Lunis (Grenoble ; créée en avril 2013). Le principe ? Plutôt que de changer les habitudes des consommateurs, Lunis permettra de visionner des films gratuitement en misant plutôt sur les revenus générés par la publicité, grâce à la présence de coupures et de bannières publicitaires ciblées en fonction du profil des utilisateurs.

1 000 films au démarrage

Avec près de 350 films et 150 courts métrages en stock, Lunis s’est donnée pour objectif d’atteindre le cap des 1 000 films au moment de son démarrage. Pour cela, ses deux fondateurs ont entamé des discussions avec les grandes sociétés de production, en France et aux Etats-Unis. En prévision de son lancement, la start-up a déjà signé dix promesses d’embauches et s’attend à recruter au total entre 25 et 30 personnes d’ici l’automne prochain. Une première levée de fonds de 1,5 à 2,5 millions d'euros devrait par ailleurs être organisée au printemps. “Nous allons faire appel à des business angels pour notre lancement opérationnel”, affirme Piers Richard. Pour rentabiliser ses opérations, Lunis devra séduire plusieurs milliers d’utilisateurs par mois.

Marie Lyan
@mary_lyan

 

Photo : Piers Richard.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2148 du 05/02/2014

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs