Les innovations de Grenoble Ecole de Management

L’école de management poursuit sa dynamique d’innovation et de formations. Elle entend ainsi progresser dans les classements tout en développant l’école du futur.

 

 

Grenoble Ecole de Management (GEM ; directeur : Loïck Roche) va bel et bien s’installer à Paris, en partenariat avec l’EM Normandie. Jean-François Fiorina, directeur adjoint de GEM et directeur de l’ESC Grenoble, confie que la structure parisienne sera basée du côté du 16ème arrondissement, dans un bâtiment de près de 2 000 m2. “Notre implantation est en passe de se concrétiser, avec une mise en place progressive pour développer nos différentes activités, sur un campus privatisé”, précise-t-il. Une expansion structurelle qui s’ajoute à celle entamée du côté de Grenoble avec un agrandissement de près de 10 000 m2, qui permettra à l’école de porter ses effectifs à plus de 6 000 étudiants.

Innover dans les formations

En parallèle, l’établissement entend conserver sa dynamique pédagogique. Le projet le plus innovant concerne le nouveau parcours baptisé “Ulysse”. “C’est un programme Grande Ecole revisité, avec une approche pédagogique totalement différente de ce qui se fait actuellement. Ce parcours sera organisé notamment en fonction des projets des étudiants”, souligne Jean-François Fiorina. GEM va également proposer un troisième parcours transcontinental (après ceux mis en place avec la Beihang University à Beijing ; et la Pace University à New York), en partenariat cette fois avec la Simon Fraser University de Vancouver (Canada). Enfin, première école à avoir créé un double diplôme ingénieur-manager il y a dix ans, GEM vient de conclure un partenariat avec l’école d’ingénieurs EISTI en vue de proposer, à partir de la prochaine rentrée, un parcours en quatre ans aux étudiants issus de classe prépa économique et commerce.

Valoriser les compétences

GEM s’apprête à lancer un institut des certificats. “Le diplôme de l’Ecole certifie un niveau et un potentiel. Les certificats valoriseront des compétences qui correspondent à des besoins ou à des métiers très précis”, souligne Jean-François Fiorina. “C’est un véritable plus, qui va permettre de définir des normes de qualité”, ajoute-t-il. GEM propose ainsi d’ores et déjà une vingtaine de certificats, notamment en bureautique (en partenariat avec Microsoft), web 2.0, handicap (en partenariat avec Hanploi), de l’autorité française de régulation des marchés financiers (en partenariat avec l’AMF), en musique et management (en partenariat avec la Fabrique Opéra)… Enfin, dernier gros projet annoncé par l’école de commerce : la création d’une salle de conception spécifique dédiée aux jeux axés sur l’innovation et le management de l’innovation. Et ce, avec l’ambitieux objectif de créer un serious game de A à Z en une seule journée.

Julien Pompey

Photo : ©Bertrand Maclet.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2128 du 24/07/2013

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs