La jeune pousse de la semaine : Selvert déneige sans polluer

Cette semaine, Bref Rhône-Alpes vous présente Selvert…

 

 

 

 

LES PORTEURS.

Créée à Grenoble en janvier 2012, Selvert est née de la rencontre de deux ingénieurs chimistes, Guy Baret et Jean-Louis Brault, qui ont développé les premiers produits de salage et désherbage 100 % biodégradables.

LE PROJET.

Après cinq ans de R&D, Selvert a lancé une première expérimentation grandeur nature cet hiver avec la ville de Grenoble. Objectifs : réduire les quantités de sel déversées et utiliser des produits minimisant l’impact sanitaire lié au déneigement des voies publiques. Selvert fournira donc à la collectivité “Deneige Vert”, le premier sel de déneigement et de déglaçage non-polluant, réalisé à partir d’un acide organique et de calcium issu de carrières locales. A ce titre, Selvert a été reconnu comme le premier producteur français de fondant routier ne contenant ni chlorure, ni sodium, normé et certifié par le CETE (Centre d’études techniques de l’équipement).

PERSPECTIVES.

Selvert table sur la vente, à cinq ans, de près de 10 000 tonnes de sel de déneigement, pour un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros. D’ici 2019, elle espère grimper à 9 millions d'euros et recruter vingt collaborateurs en France.

Nadia Lemaire

Photo : Guy Barret et Jean-Louis Brault.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2187 du 14/01/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs