La jeune pousse de la semaine : Inkidata veut magnifier vos données

Cette semaine, Bref Rhône-Alpes vous présente Inkidata…

 

 

 

LES PORTEUSES.

Immatriculée depuis janvier 2015 mais en gestation depuis un an, Inkidata est portée par Annabelle Parent, diplômée de l’IAE de Grenoble, et Stéphanie Tabourin, diplômée de Paris Dauphine. Toutes deux étaient préalablement consultantes pour le cabinet conseil et d’expertise en urbanisme commercial AID Observatoire.

LE PROJET.

Inkidata est spécialisée dans la collecte, le traitement, l’analyse et la restitution des données des structures publiques et privées. Concrètement, la société propose la mise en place de bases de données territoriales, d’observatoires socio-économiques, de tableaux de bord thématiques, de baromètres, d’études de marché, etc. Son offre va de la conception du projet à sa communication auprès des publics concernés.

LE FINANCEMENT.

Incubé au sein de l’association Rhône-Alpes Pionnières depuis septembre 2014, Inkidata a reçu un prêt d’honneur de la part de Rhône Développement Initiative. D’ici deux ans, l’entreprise envisage d’atteindre 150 000 € de chiffre d'affaires. A plus long terme, le cabinet souhaite tourner avec quatre à cinq personnes.

Steven Dolbeau

 

Bref Rhône-Alpes n° 2207 du 24/06/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs