La jeune pousse de la semaine : Arskan modélise les œuvres d’art en 3D

Cette semaine, Bref Rhône-Alpes vous présente Arskan...

 

 

 

 

LE PORTEUR.

Jean-Gabriel Grivé travaille depuis 2012, avec une équipe de trois personnes, sur un projet de “viewer”, qui permettra de visionner des mondes 3D en “virtualité réelle” haute définition. Arskan veut développer un nouveau standard de réalité virtuelle de création et de partage de contenus interactifs.

LE PROJET.

Première application de cette innovation : l’art. Le Musée des Beaux-Arts de Lyon a ainsi ouvert ses portes à la start-up lyonnaise pour lui permettre de numériser trois de ses œuvres. Les sculptures datant de l’Antiquité ont été totalement numérisées en 3D grâce à des scanners. Elles seront ensuite visibles sur le “viewer” d’Arskan qui devrait être présenté à la rentrée. Objectif ? Permettre à tous d’avoir accès, depuis son smartphone ou son ordinateur, à des œuvres d’art en haute définition en 3D. “Comme dans un jeu vidéo, on pourra visiter un musée”, explique son cofondateur.

LE FINANCEMENT.

Arskan, qui a bénéficié d’un soutien de 15 000 € d’Inovizi, cherche à lever entre 700 000 € et 1 million d'euros “afin de pouvoir industrialiser” sa solution. Son objectif ? “Devenir le You Tube de l’imagerie réelle”.

Corinne Delisle

Photo : C.Delisle.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2211 du 22/07/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs