La jeune pousse de la semaine : TakeAway revisite le “doggy bag”

Cette semaine, Bref Rhône-Alpes vous présente TakeAway…

 

 

 

 

LES PORTEURS.

Tous trois âgés de 25 ans, Nicolas Duval, Ludivine Vajou et Victor Marostegan se sont rencontrés à l’Ifag. C’est dans le cadre d’un projet d’école qu’ils ont imaginé importer en France le concept américain du “doggy bag” qui consiste à rapporter chez soi les restes de son repas pris au restaurant. Deux ans plus tard, le projet est devenu réalité avec la création de la SAS TakeAway, en mars dernier, dotée d’un capital de 20 000 €.

LE PROJET.

TakeAway a imaginé une “box” et un “Winebag” qui cassent l’image du doggy bag. Designées par l’entreprise Zebra et fabriquées à Villefranche, les boîtes sont proposées sous forme d’abonnements mensuels (à partir de 39 €) aux restaurateurs en fonction de la quantité. Quatre espaces publicitaires sont également présents sur les emballages. Pour le premier lancement prévu en octobre, quatre annonceurs se sont déjà engagés dont OnlyLyon.

PERSPECTIVES.

D’ici à fin 2015, TakeAway espère équiper 200 restaurants : “Notre innovation permet aux restaurateur de proposer un nouveau service à leurs clients et, par la même occasion, de réduire le gaspillage alimentaire”, explique Nicolas Duval. En effet, d’ici 2016, les restaurateurs auront l’obligation légale de trier ou valoriser leurs déchets.

Corinne Delisle

www.takeaway-group.com

 

Bref Rhône-Alpes n° 2171 du 10/09/2014

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs