Isère : un consortium pour “l’appartement intelligent”

Après vingt ans de recherches grenobloises, le concept d’appartement intelligent, initié par le laboratoire TIMC, prend de l’ampleur.

Après vingt ans de recherches grenobloises, le concept d’appartement intelligent (20 brevets, 50 publications), initié par le laboratoire TIMC, prend de l’ampleur sous l’égide d’un nouveau consortium d’entreprises dirigé par Spie Communications (Bron/Echirolles) et d’AGIM, laboratoire mixte UJF/CNRS (directeur adjoint : Jacques Demongeot).

4 000 personnes dépendantes équipées

Leur projet, baptisé VHP@interactive - labellisé Investissement d’Avenir -, prévoit l’installation, chez 4 000 personnes dépendantes résidant à domicile ou au sein d’Ehpad, d’un dispositif de suivi. Prévention et surveillance de la séquence surpoids/obésité/diabète de type 2 mais également maintien du lien entre le patient et trois réseaux “famille et amis”, “citoyen”, “santé” (connectés par les outils de télémédecine) constituent les deux objectifs du consortium qui regroupe à ce jour douze entreprises, parmi lesquelles STMicroelectronics, Orange, SleepInnov Technology, Texisense, Camera contact, Wegoto.

Chaire e-santé et autonomie

En parallèle, les fondations de l’Institut Mines/télécom (ingénierie) et de l’UJF lancent une nouvelle chaire e-santé et autonomie. Le but : favoriser la création de postes d’enseignants et de chercheurs au service du projet VHP@interactive, se rapprocher de l’Université de Genève (UniGe) et de l’OMS.

Isabelle Ambregna

 

Bref Rhône-Alpes n° 2119 du 23/05/2013

Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs