Hulltimo lance l’industrialisation de son robot sous-marin

C’est à Apprieu, sur son nouveau site, que Hulltimo, créé par Eric Tardy et Sébastien Fontaine, donnera, à partir de la mi-janvier, le coup d’envoi à l’industrialisation de son produit révolutionnaire : une heure suffit à ce robot sous-marin, fonctionnant sur quatre roues et doté d’un pilotage télécommandé, pour assurer le nettoyage complet de la coque d’un bateau de plaisance en immersion.

 
 
 
 
 
400 robots en 2014
 
Lancée en septembre dernier, la commercialisation (quatre ventes fin 2011) s’accélérera en 2012 où une cinquantaine d’unités seront conçues et assemblées - la fabrication étant assurée par des sous-traitants rhônalpins. Hulltimo prévoit la vente de 200 robots en 2012 et de 400 robots en 2014.
La distribution s’installe en France (405 ports de plaisance) avec la mise en place de points service. En interne, l’équipe de quatre personnes s’étoffe avec quatre recrutements en cours : l’effectif devrait atteindre une dizaine de personnes l’année prochaine avec un chiffre d’affaires de 600 000 euros. Hulltimo table sur 4 millions  d’euros en 2013 et le double l’année suivante.
 
Economie de carburant
 
Les biofilms, algues et mollusques qui encrassent les coques des bateaux ralentissent leurs performances de glisse et augmentent la consommation de carburant (environ 15 % pour 2 millimètre de salissures). Or, il n’existe pas ou très peu de solutions d’entretien et de maintenance, hormis le carénage. Le potentiel de développement de Hulltimo avait séduit en mai dernier les investisseurs : Hulltimo avait levé 800 000 euros (Bref n° 2036).
 
Voir la vidéo
 
 
Isabelle Ambregna
 
Bref Rhône-Alpes n° 2059 du 14/12/2011
 
Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com
 

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs