Histoire d’innover : EO Guidage, pour un monde plus accessible

A l’occasion du 10ème anniversaire des Trophées Bref Rhône-Alpes de l’Innovation, nous sommes allés à la rencontre des entreprises récompensées lors de l’une des éditions passées. Cette semaine, la société lyonnaise EO Guidage, promotion 2007 et 2013.

 

 

En dix ans de Trophées Bref Rhône-Alpes de l’Innovation, peu d’entreprises peuvent se targuer d’avoir été récompensées à deux reprises. C’est pourtant le cas d’EO Guidage qui a vu défiler sur scène le père, Gilles Rochon, en 2007, et le fils, Rémi, six ans plus tard. Deux générations d’entrepreneurs qui mènent le même combat : “Créer un monde plus accessible à tous grâce à des solutions innovantes, technologiques et esthétiques”, résume ainsi Rémi Rochon qui a repris, il y a quelques années, l’entreprise créée par son père en 1993. Pour cela, il s’est associé avec son frère Martin et Sylvain Denoncin pour poursuivre l’aventure qui partait d’une idée à la fois simple et… innovante : “Permettre aux aveugles de traverser la rue en toute sécurité grâce à une simple télécommande”. Ainsi étaient nés les feux sonores radiocommandés.

Okeenea, une approche globale de l’accessibilité

Depuis, l’activité d’EO Guidage a bien évolué, grâce notamment à une “prise de conscience collective”, pense Rémi Rochon. La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées, portant notamment sur l’accessibilité des établissements recevant du public, a donné un coup de booster à l’entreprise lyonnaise. De cette évolution du marché est né le groupe Okeenea* qui rassemble les savoir-faire de trois sociétés : Univaccess, Access for all et EO Guidage. Okeenea propose une approche globale des métiers de l’accessibilité : “Nos prestations vont du conseil à la conception et l’installation de solutions”, détaille le jeune dirigeant qui n’annonce pas moins de quatre innovations pour cette seule année 2015. Un rythme soutenu rendu possible par une équipe de huit ingénieurs R&D et un pôle marketing.

Plusieurs innovations

Première nouveauté : “My Moveo”. Cette application sur smartphone (notre photo) permet de déclencher les dispositifs d’accessibilité : “Historiquement, les personnes aveugles devaient se munir d’une télécommande afin de déclencher les balises sonores et les feux sonores. Le smartphone apporte un vrai plus, avec un taux d’équipement chez les personnes déficientes visuelles très élevé”, explique Rémi Rochon.

En parallèle, l’entreprise a également lancé une nouvelle balise sonore : Navigueo+. Son design et ses nouvelles fonctionnalités assurent une véritable qualité d’usage. Autre nouveauté : le “Vigikit”, un kit de clous podotactiles à poser… en dix minutes. Depuis sa création, EO Guidage a rendu accessible plus de 80 000 bâtiments grâce à ses différents dispositifs.

Design et signalétique

Et qui a dit que signalétique et design ne faisaient pas bon ménage ? EO Guidage a confié la réalisation d’une nouvelle gamme de produits au designer franco-suisse Ruedi Baur (Centre Georges Pompidou, signalétique de la ville de Lyon…). Sa spécificité repose sur la création de pictogrammes en relief auxquels s’ajoutent des textes en braille apposés sur la face inclinée du module. L’Institut de la Vision à Paris a déjà été séduit par cette gamme.

Enfin, avec Evelity, une autre application smartphone, EO Guidage utilise la technologie Beacon pour créer un “GPS indoor”. “Le site Rockefeller de l’Université Lyon I, la gare Auber à Paris, ainsi que les universités de Riyad en Arabie Saoudite testent actuellement ce nouveau dispositif”, annonce Rémi Rochon, affichant ses ambitions à l’international.

Entreprise citoyenne

Acteur de la ville, EO Guidage se définit également comme entreprise citoyenne : “Nos trois valeurs sont la créativité, l’engagement et la solidarité. Cela se traduit par l’envie de faire naître des vocations chez nos collaborateurs et de les accompagner dans leur projet entrepreneurial”, explique Rémi Rochon. Actuellement, l’entreprise emploie 15 % de travailleurs handicapés dont des cadres. “Nous voulons être exemplaires en matière d’intégration”, résume ainsi le jeune patron qui veut faire de la ville un espace plus accueillant, en faisant rimer innovation et citoyenneté.

Corinne Delisle
@corinnedelisle

 

Okeenea

  • Siège : Champagne-au-Mont-d’Or (Rhône)
  • Chiffre d'affaires 2014-2015 : 6,5 millions d'euros,
  • Effectifs : 45 personnes.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2202 du 13/05/2015

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs