FLPG Software souhaite lever 2 millions d'euros d’ici fin 2015

Avec cette nouvelle manne, la start-up souhaite se recentrer sur l’édition d’applications de gestion de projets scientifiques, un marché de niche.

L’éditeur de logiciels FLPG Software part en quête de fonds pour financer le développement de nouvelles solutions. Prévue en deux étapes, l’opération doit réunir 500 000 € d’ici cet été puis 1,5 million d'euros dans le courant de l’année prochaine. Créée en 2011, la start-up est née d’un partenariat avec le CEA de Grenoble pour la réalisation d’une application de gestion d’animalerie. C’est ainsi qu’a vu le jour le produit phare de FLPG : Mayakind. Très vite, d’autres structures se sont intéressées à ce logiciel : Inserm, CNRS, Inra... Désormais, l’entreprise compte plus de trente clients, dans le domaine de la recherche essentiellement. Le fondateur, Florian Lubrano, a découvert un monde très en retard sur le plan informatique : “Le milieu scientifique travaille encore beaucoup sur papier et les laboratoires ne sont quasiment jamais équipés d’une gestion électronique des documents”. FLPG a donc développé d’autres outils de gestion de projets scientifiques et compte profiter de cette niche.

Les collectivités territoriales en ligne de mire

Outre le monde académique, la PME s’intéresse également aux collectivités territoriales. Elle travaille actuellement sur un logiciel de gestion du trafic urbain à destination des communes. Un projet qui devrait être commercialisé dès l’été prochain. Enfin, FLPG souhaite sortir des frontières hexagonales et cherche des partenaires pour s’attaquer aux pays limitrophes ainsi qu’au Canada.

Richard Michel

 

FLPG Software

  • Siège : Corbas,
  • Chiffre d'affaires 2013 : 300 000 €,
  • Effectifs : 6 personnes.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2152 du 05/03/2014

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs