Edap TMS ou l’innovation sans calcul

Edap TMS s’est fait un nom en utilisant les ultra sons dans le traitement des cancers de la prostate et des calculs rénaux.

Risqué, le modèle économique d’Edap TMS qui, depuis dix ans, ne parvient pas à équilibrer pas ses comptes ? Sans doute. Pour autant, ni le Nasdaq, sur lequel elle a levé 28 millions d’euros en 2006 et 2007, ni ses autres investisseurs ne semblent vouloir retirer leur confiance à une entreprise aux produits si sophistiqués. "Edap TMS développe des équipements de haute technologie dans le domaine de l’urologie en utilisant les technologies des ultrasons thérapeutiques”, explique Marc Oczachowski, le président de la société.

Eviter les effets secondaires du traitement du cancer de la prostate

Installée à Vaulx-en-Velin, Edap TMS concentre ses ressources et ses efforts sur deux applications majeures. D’une part le traitement du cancer de la prostate, avec son robot Ablatherm dont l’avantage est “de permettre un traitement non invasif, c’est à dire sans risque de détruire et d’altérer les organes voisins de la prostate, et sans les effets secondaires désastreux de la chirurgie classique”. D’autre part, le traitement des calculs rénaux avec un nouveau lithotriteur, le Sonolith i-move, qui permet, via un système de caméras, la localisation échographique “mains libres“ du calcul rénal, à charge pour le chirurgien d’aligner sur la pierre l’onde de choc qui la détruira.

Edap TMS qui a déjà placé plusieurs dizaines de robots dans le monde entier au sein de structures hospitalo-universitaires espère obtenir la qualification de l’Ablatherm aux Etats-Unis, à la fin 2012. Un premier exemplaire du Sonolith i-move a été vendu, en avril 2010, au cours du congrès de l’European Association of Urology. Et une dizaine d’équipements ont été installés en Europe et en Asie. L’homologation du robot est attendue dans les prochains mois outre-Atlantique.

“Edap TMS consacre près de 10 % à la R&D. Voire beaucoup plus si l’on intègre notre collaboration constante avec l’Inserm", précise son dirigeant.

Laurent Guigon
Photo : © Edap TMS

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs