Condat innove en mode collaboratif

Le fabricant de lubrifiants industriels a développé une la graisse synthétique certifiée Ecolabel et fait son entrée à la gouvernance d’Axelera.

 

 

Le fabricant de lubrifiants industriels Condat poursuit sa politique d’innovation. Dernière née de sa gamme : la graisse synthétique Bio Natur Extrem ef2, développée à partir de matières premières renouvelables. Certifiée Ecolabel, son principal champ d’application concerne les axes et paliers de roulements présents dans les carrières sablières, et “les opérations d’appoints en milieu aquatique”, explique t-on chez Condat. La R&D pèse pour 10 % des effectifs et 4 % du chiffre d'affaires du groupe. Par ailleurs, très impliquée dans plusieurs projets collaboratifs, Condat est entrée en juin à la gouvernance du pôle Axelera.

Une diversification vers la cosmétique

Créée en 1854, Condat élabore des lubrifiants à forte valeur ajoutée adaptés à différents métiers : carrières et sablières, métallurgie… Elle s’est également forgée une solide réputation dans les produits pour tunneliers et travaux souterrains. Depuis 2008, le groupe a entrepris une diversification vers la cosmétique, à travers le rachat de laboratoires à Forcalquier et Valensole (Alpes-de-Haute-Provence), et Mauguio dans l’Hérault (lire Bref du 12/09/2012). Le groupe emploie 480 personnes dont 270 à Chasse. Il totalise sept sites industriels dont trois hors d’Europe : Brésil, Etats-Unis, Chine. Son chiffre d'affaires 2012 est de 130 millions d'euros, dont 70 % à l’export.

Nadia Lemaire

 

Condat : Pdg : Claude Bercq (Chasse-sur-Rhône/Isère).

 

Bref Rhône-Alpes n° 2135 du 16/10/2013

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs