Citeau va vendre de la chaleur

La station de traitement des eaux usées de Saône Beaujolais va exploiter l’énergie issue de son activité pour produire de la chaleur.

 

 

Le syndicat intercommunal des eaux usées Saône Beaujolais va produire et commercialiser de la chaleur, via sa station de traitement des eaux usées, Citeau. L’énergie fatale issue des effluents traités à partir des eaux usées de Belleville, Saint-Jean d’Ardières et Taponas, sera transformée en énergie exploitable via un réseau de chaleur. Elle sera utilisée pour le chauffage sanitaire, le préchauffage de l’eau chaude, voire, en été, le rafraîchissement des appartements et locaux d’un immeuble (9 000 m2 de plancher) actuellement en construction. Appelé “Villa Durabo”, ce projet est un ensemble mixte de logements (88 au total dont une moitié de logements sociaux) et de bureaux et commerces. Les premiers habitants devraient s’y installer en septembre 2014. 480 000 € ont été nécessaire pour créer le réseau de chaleur et le raccorder à la chaufferie.

Marianne d’Or

Ce projet, présenté comme une première en France (vente d’énergie, en direct et vers l’extérieur, par une collectivité) a reçu la Marianne d’Or 2013 du développement durable pour sa dimension “facilement duplicable”.

Nadia Lemaire

 

  • Syndicat intercommunal des eaux usées Saône Beaujolais : Président : Frédéric Pronchery (Belleville),
  • Citeau : Directeur technique : Sylvain Morel.

Photo : La chaleur produite alimentera la Villa Durabo, en cours de construction.

 

Bref Rhône-Alpes n° 2144 du 09/01/2014

Retrouvez toute l'actualité économique de Rhône-Alpes sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs