Béal doublement récompensée pour ses nouvelles cordes

Leader mondial de la corde d'escalade basé à Vienne, Béal, vient de se voir décerner deux récompenses lors du salon international OutDoor Show pour ses cordes révolutionnaires et inédites.

Premier fabricant mondial de cordes, Béal a incorporé un "fusible" dans l’un de ses derniers modèles. En cas de chute, il prévient la rupture et diminue la force du choc subi par la personne encordée. La Diablo 10.2 est pourvue d’une gaine plus lisse qu’une corde classique. Elle présente une plus forte résistance à l’abrasion, réduisant les frottements au passage des mousquetons et sur le rocher, sans rogner sur la sécurité. Primée au dernier salon international OutDoor Industry, cette innovation permet de transformer une corde très stable en corde dynamique, moins exposée au risque de rupture en cas de chute brutale, du fait d’une plus grande élasticité.

Un Team Béal pour tester les produits

"Nous innovons en permanence, en apportant des nouveautés à nos produits chaque année", affirme Michel Béal, le patron de la société qui consacre 5 % de son chiffre d’affaires annuel à la recherche et développement. "Les idées viennent des suggestions des grimpeurs membres du Team Béal, composé d’une vingtaine de champions". Cette synergie entre utilisateurs et fabricant renforce la réputation de ces matériels exportés dans une cinquantaine de pays.

Pour garder une corde d’avance sur ses concurrents, Béal, qui vend plus de 8 millions de mètres de cordes chaque année, investit. L’acquisition de nouvelles machines sur son site isérois précèdera le lancement commercial de la corde Diablo en septembre. L'entreprise prévoit ainsi d'agrandir son site de 15 000 m2.

Engagée dans une démarche environnementale

Avec le soutien d’Oséo, Michel Béal planche aussi sur l’amélioration de la durée de vie de ses produits. Depuis vingt ans déjà, son entreprise recycle ses déchets polyamides en profilés et tubes plastiques. Pour chaque corde achetée, elle s’est engagée à planter un arbre à Madagascar (100 000 arbres en deux ans) où elle possède une usine dédiée aux cordes premier prix, pour l’escalade et les travaux en hauteur.

Vincent Charbonnier

 

 

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs