Alpina marie crozets et génépi

Le fabricant savoyard de crozets lance une recette originale à base de génépi.

 

 

 

 

 

Alpina Savoie*, qui détient 72 % des volumes sur le marché du crozet, lance une série limitée de crozets au génépi. Uniquement disponible en hiver, cette recette inattendue permet de rehausser le goût des petites pâtes carrées grâce aux arômes de la liqueur. Pour l’occasion, Alpina s’est rapprochée de la Maison Dolin à Chambéry qui fabrique, depuis 1815, des vermouths et liqueurs dont le génépi, issu d’un mélange de plantes de montagne.

Bientôt 170 ans

Fondée en 1844 par Antoine Chiron, qui implante alors son moulin à Chambéry - la ville appartient alors au royaume de Piémont-Sardaigne - l’activité pastière s’est développée au fil des années.

En 2003, Alpina Savoie naît de la fusion de la société Chiron-Moulin de Savoie et de sa filiale Alpina. Devenue le n°1 français du blé dur biologique, n°2 français des pâtes alimentaires et n°2 européen du couscous, la société a été placée en 2008 sous le coup d’une procédure de sauvegarde.

Adossée au breton Galapagos

Désormais adossée au biscuitier breton Galapagos, elle déploie une stratégie (repositionnement marketing et commercial, développement du bio, fermeture du site de La Motte-Servolex, export…) qui lui a permis de sortir de la procédure de sauvegarde. Basée à Chambéry, Alpina Savoie est présidée par Christian Tacquard et Sylvain Chiron (directeur général).

* Chiffre d’affaires 2011 Alpina Savoie : 45,4 millions d’euros ; résultat net : 1,18 million d’euros ; 158 personnes.

Claude Thomas

 

Bref Rhône-Alpes n° 2104 du 23/01/2013

Retrouvez toute l'actualité économique du grand Sud-Est sur www.info-economique.com

Poster un commentaire

Les catégories
Mots Clefs